Vélo d'occasion : comment en vérifier la qualité ?

Acheter un vélo d’occasion

Que l’on soit apprenti cycliste ou grand passionné de triathlon, sortir à vélo permet de faire des économies d’essence, de prendre l'air et de faire du sport. Cependant, l’achat d’un nouveau vélo est souvent onéreux. C'est pour cette raison que de nombreuses personnes préfèrent acheter d'occasion : dans un magasin de vélos de seconde main, lors d’une bourse à vélos ou sur des sites de vente en ligne de produits neufs et d’occasion.

vélo vintage à Amsterdam

Acheter un vélo neuf ou de seconde main ?

Se tourner vers les vélos d’occasion est un excellent moyen de faire des économies. De plus, acheter un objet déjà utilisé est aussi un acte écologique (d’autant plus si vous employez votre vélo comme moyen de transport au quotidien !). En effet, de cette manière, vous évitez à un vélo de finir à la poubelle en même temps que nous ne nécessitez pas la production d’un autre ! Il en est de même pour tous les accessoires vélo que vous achetez en seconde main. Le marché de l’occasion est d’autant plus une aubaine pour les passionnés de cyclisme, qui pourront y trouver des vélos d’excellente qualité et des meilleures marques pour des prix plus que démocratiques.

Comment choisir un vélo d'occasion ?

Besoin d’un vélo de route, d’un vélo de course, d’un vélo électrique, d’un vélo de ville, d’un vélo pliant ou d’un vélo tout-terrain ? Tous les types de vélo (et toutes les marques) sont disponibles sur le marché de l’occasion à moindre prix, mais, avant de passer commande, il est important de vérifier que chaque élément du deux-roues est en bon état de fonctionnement, surtout dans le cadre d’une vente de vélos d’occasion de particulier à particulier, sans intermédiaire professionnel.

Le cadre doit être impeccable

C'est la partie la plus importante. Si le cadre est en très mauvais état ou rouillé, il vaut mieux abandonner, sauf si vous êtes compétent en matière de réparation de vélo. Le matériau de fabrication a également son importance : le carbone de mauvaise qualité, par exemple, ne tiendra pas longtemps. Vous devez aussi vous assurer que la taille du cadre est adaptée à votre morphologie, cela peut être décisif pour votre confort pendant la conduite.

Le pédalier doit fonctionner correctement

Pour qu'une bicyclette avance, il lui faut un pédalier et un dérailleur irréprochable. Il est conseillé de faire tourner le pédalier pour vérifier qu’il ne se bloque pas ou qu'il ne fait pas de bruits bizarres. Il faut également veiller à ce que les pédales ne soient pas cassées. Au niveau de la longueur, vos pieds doivent se poser facilement dessus.

L'usure de la chaîne et son aspect doivent aussi être vérifiés. Si cette dernière est trop rouillée, c’est plutôt mauvais signe. Dans le cas d'un VTT, n'hésitez pas à passer manuellement les vitesses pour être sûr que rien ne bloque.

Les roues doivent rouler

Pour avoir le cœur net, il vous suffit de lever et faire tourner la roue avant puis la roue arrière. Ces dernières doivent rester droites et ne pas toucher les freins. Le fait que les pneus soient dégonflés n’est pas problématique. Même s’il s’agit d’une crevaison, les réparations qui y sont liées, voire l’achat d’une nouvelle chambre à air, ne sont pas particulièrement onéreuses et le rapport qualité/prix peut rester intéressant. Renseignez-vous tout de même auprès d’un atelier de réparation ou d’un magasin de vélo spécialisé, pour être sûr que la roue est réparable sans trop de frais.

Le cas des vélos électriques

La particularité du vélo à assistance électrique est qu'il possède un moteur qui permet de parcourir de plus grandes distances rapidement, sans faire d’effort ou presque. Dès lors, il faut vérifier d’autres points, en plus de ceux pour les vélos “normaux”. Tout d'abord, la batterie doit avoir une performance acceptable et un temps de charge raisonnable. Ensuite, le moteur doit fonctionner correctement. Enfin, les connectiques étanches ne doivent pas être rompues.

De manière générale, la seconde main est à privilégier pour toutes sortes de raisons (écologique, économiques…) et, si vous vérifiez bien que toutes les pièces du vélo sont en parfait état, vous êtes certain de faire de bonnes affaires. Cela est valable lors d’achat d’un vélo de seconde main, évidemment, mais également de tous les équipements et accessoires qui y sont liés : casque de vélo, pompe, habits de sport, etc. Alors, partez à la recherche d’un bon revendeur qui vous fera profiter de son matériel à moindre prix et à vous les pistes cyclables, les balades paisibles et les treks d’endurance !

 

Ces produits d'occasion pourraient également vous intéresser :