Tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter des montres et bijoux d'occasion

Acheter des montres et des bijoux d’occasion

Les bijoux sont des accessoires qui permettent d’affiner un look vestimentaire et d’y apporter une touche finale souvent élégante. Tout le monde le sait désormais : que vous soyez plutôt bijoux en or, avec des pierres précieuses ou pas, ou plutôt bijoux fantaisie, acheter des bijoux anciens et d’occasion est un très bon plan qui offre de nombreux avantages. En effet, il existe une multitude d’accessoires de grandes marques à des prix très abordables sur les sites de seconde main, chez les bijoutiers spécialisés en occasion et dans les brocantes. Bagues anciennes au joli look vintage, bracelets en or rose, colliers en perles de culture, parures faites de métaux précieux, pendentifs avec rubis, boucles d’oreilles en or blanc, montres de luxe... : vous trouverez forcément votre bonheur. La question qui se pose est donc de savoir concrètement comment se passe l’achat de bijoux en deuxième main ? Et quelles précautions prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises ?

bague améthyste de seconde main

Acheter des bijoux de seconde main plutôt qu’en bijouterie

Pour acheter un accessoire de seconde main, et a fortiori de la joaillerie, il est important de maîtriser certains éléments et de prendre quelques précautions. Vous pourrez ainsi réaliser une transaction sécurisée, sans aucune irrégularité.

Se renseigner sur le modèle et la marque

Qu’il s’agisse d’un collier, d’une bague ou d’un bracelet, il est important que vous disposiez des informations nécessaires sur le produit que vous souhaitez acheter. C’est une condition primordiale pour pouvoir effectuer l’achat d’un bijou ou d’une montre d'occasion sans regret ni déception. Le vendeur de l’accessoire n’est forcément pas animé d’une mauvaise intention : il n’est peut-être même pas conscient d’être le propriétaire d’une contrefaçon ou d’un bijou “en toc”. Raison pour laquelle vous ne devez pas vous fier uniquement à sa bonne foi et bien vous renseigner, en passant, s’il le faut par un bijoutier. Toutes ces précautions ne sont évidemment pas aussi importantes si vous achetez un bijou fantaisie d’une dizaine d’euros, mais devient indispensable si vous procédez à l’achat de beaux bijoux de grande valeur.

Vérifier l’état et les poinçons du bijou

Demandez une description précise du bijou, ainsi qu’une photo du fermoir (afin de vérifier que celui-ci est toujours fonctionnel) et des poinçons qui sont une des preuves de la valeur des bijoux en or et argent en terme de pureté et de carats. Par exemple, si le poinçon est une tête d’aigle, cela prouve que le bijou est fait en or 18 carats (750 millièmes). Un autre poinçon peut être présent : le poinçon du Maître orfèvre. Celui-ci prend la forme d’un losange et comporte généralement les initiales de ce dernier. Si le poinçon est rectangulaire, cela signifie qu’il s’agit d’un bijou plaqué or ou plaqué argent.

Exiger la disponibilité de certains documents

Un vendeur de bijoux d'occasion doit toujours justifier la possession de ses articles et leurs régularités, notamment via un certificat d’authenticité. C’est encore plus vrai pour les bijoux de grands joailliers ou de grandes maisons (Chanel, Paris-Vendôme, Van Cleef, Dinh van, etc.).

Au besoin, aller voir le bijou

A nouveau, ceci est utile pour le rachat de bijoux de prestige - anciens et modernes. Vous déplacer pour aller vérifier l’état ou la valeur d’un bijou que vous allez acheter plusieurs centaines - voire milliers - d’euros est presque incontournable pour être sûr d’éviter toute arnaque. Vous pouvez même vous rendre chez le bijoutier joaillier avec le revendeur afin de procéder à une vérification - les professionnels proposent souvent une estimation gratuite.

Définir un paiement sécurisé

Pour le paiement, il est recommandé de disposer d’un moyen de paiement sécurisé qui vous permettra d’identifier le vendeur. Ainsi, vous disposerez de toutes les informations nécessaires sur le vendeur. En cas de désagrément vous saurez donc comment joindre ce dernier.

Acheter une montre ou un bijou d’occasion : qu’en penser ?

On peut parfois avoir l’impression d’être radin ou avoir peur de se faire juger lorsque l’on achète un bijou de seconde main, a fortiori quand il s’agit d’un cadeau (bague de fiançailles, montre de luxe à Noël ou gourmette pour une naissance, notamment). Pourtant, en plus d’un prix de vente défiant toute concurrence - et donc, la possibilité d’acheter une qualité supérieure pour le même prix, il y a un enjeu éthique et écologique à acheter vos bijoux d’occasion. En effet, l’extraction des minerais précieux (or, argent, mais aussi platine, pierres fines, quartz, diamants, etc.) va souvent de pair avec des conditions de travail exécrables et un impact environnemental désastreux, notamment à cause du recours au cyanure et au mercure lors de l’extraction. Avec le rachat de bijoux de luxe ou d’une montre d’occasion, vous évitez donc d’encourager ce type de pratique.

Les autres articles de seconde main

Les montres et les bijoux ne sont évidemment pas les seuls produits que l’on peut (et qu’il faudrait !) acheter en seconde main. Nous vous proposons d’ailleurs des articles sur ce sujet à propos de nombreuses catégories d’articles : les objets de décoration, les lecteurs DVD et chaînes Hifi, les instruments de musique, les vélos, l’équipement et les vêtements pour bébé, les smartphones et autres téléphones, les consoles et jeux vidéo, les motos, les matériaux de construction, le matériel de camping, les livres et BDs, les autos et leurs accessoires, le mobilier, l’outillage et le matériel de bricolage, les sacs à main et valises, le matériel pour animaux, les CDs et DVDs, le matériel de caravaning, les objets de collection, les jeux et jouets, les vêtements, le matériel de jardin, le matériel informatique, le matériel agricole, l’équipement nautique, les voitures, les tickets de concert, l’équipement sportif, les appareils électroménagers, etc.