Les alternatives à la seconde main : location, réparation, transformation, etc.

Limiter mon impact écologique et faire des économies : comment ?

Acheter des biens d’occasion est un geste à la fois écologique et économique. Vous voulez aller plus loin ? Des alternatives existent pour employer vos vieux objets ou simplement pour éviter d’acheter.

La mise en commun

Alors que les générations précédentes avaient tout fait pour s’en éloigner, nous revenons à la mise en commun des objets. Par exemple, les systèmes de partage de voiture sont particulièrement à la mode, ainsi que les associations de voisins ou de personnes qui se prêtent mutuellement leurs outils ou leur électroménager. On met chacun en commun ce que l’on a et/ou on partage les coûts de l’achat. Vous évitez ainsi une surconsommation et des frais inutiles, pour un objet que vous n’utiliserez pas quotidiennement. Des sociétés sont également spécialisées dans la location d’objets. En effet, il est possible de tout louer : vaisselle, tente de réception, plantes, objets de décorations, etc. Lors de l’organisation d’un événement, c’est souvent cette solution qui s’avère la moins onéreuse. D’autant plus que la location comporte de nombreux avantages. Par exemple, la vaisselle peut généralement être rendue sale. Et pas besoin d’entretenir les plantes pour qu’elles soient belles : tout est fait pour vous.

La réparation

Génération de l’obsolescence programmée, nous avons été habitués à remplacer puis jeter les appareils défectueux ou les habits abimés. Or, nombreux électros, vêtements et autres pourraient être réparés, en faisant appel au bon professionnel. D’ailleurs, des repairs cafés éclosent dans toutes les grandes villes. Le principe est simple, les personnes qui le souhaitent se rendent au repair café et font réparer ou apprennent comment réparer l’objet qui leur pose problème. Il existe également des repair cafés spécialisés. Notamment, des couturiers ou des couturières qui proposent des événements où les clients apprennent à recoudre un trou ou à faire un ourlet. C’est également très courant pour les vélos. Et, lorsque vous ne savez pas réparer votre objet par vous-même, un professionnel expérimentés peut prendre le relais.

matériel de réparation professionnel

La transformation

L’upcycling est l’action de transformer les objets inutilisés pour leur redonner une utilité. Rien ne se perd, tout se transforme ! De plus en plus de designers s’y sont mis et les blogs regorgent d’astuces. De votre bocal de cornichon, vous pouvez faire un luminaire, des palettes se métamorphosent en mobilier de jardin et de vieux vêtements sont recyclés en sac à course. Et les résultats sont souvent surprenants ! Pas étonnant donc que le DIY ait encore de beaux jours devant lui !

Les cours

Faire appel à des professionnels est une solution parfaite pour des réparations ponctuelles, quand vous n’avez pas le temps ou les connaissances pour vous en occuper vous-mêmes. Néanmoins, cela reste une opération onéreuse… Parfois même plus qu’un cours qui vous apprendrait à le faire tout seul ! Cours de couture, cours de plomberie, cours de menuiserie et de restauration de meuble, etc. Le DIY étant à la mode, les formations de qualité se multiplient et vous permettent d’agrandir votre palette de talents.

Les abonnements

Plutôt que d’investir dans du matériel de fitness ou de musculation, pourquoi ne pas prendre un abonnement à la salle de votre quartier ? Et à la place d’un système image et son coûteux, si vous investissiez dans un abonnement cinéma ? Et, alors que vous vous ruinez en livres neufs, la bibliothèque est à deux pas ! Les abonnements vous permettent d’obtenir une qualité supérieure à tout ce que vous pourriez vous offrir, tout en vous faisant faire des économies et en diminuant votre empreinte carbone. En outre, vous pourrez rencontrer des gens qui partagent votre passion et obtenir des conseils de professionnels afin de tirer le meilleur de votre investissement !